Retour en haut

Effet du brunissement des eaux sur l’habitat oxythermique des fosses des rivières nordiques

  • Maîtrise
  • Automne
  • Hiver
  • Été
  • Bourse offerte

Description du projet

Les fosses profondes et lentes des rivières sont propices à la création d’une anomalie thermique froide près du fond durant l’été. Celle-ci est causée par la stratification de l’écoulement et/ou par l’apport localisé d’eau souterraine. Ces anomalies thermiques constituent des habitats refuges très importants pour les poissons d’eau froide, tel que l’omble chevalier ou le saumon atlantique, durant les périodes de canicules. La saturation en oxygène y est cependant possiblement plus faible en raison des échanges réduits avec la strate supérieure mieux oxygénée et/ou des apports en eau souterraine plus faibles en oxygène dissous. Les changements climatiques sont à l’origine de divers processus qui ont pour conséquences d’augmenter la concentration en matière organique dissoute dans les cours d’eau, créant ainsi un effet de brunissement des rivières et des lacs. Il a été démontré que dans les lacs, ce phénomène peut mener au refroidissement de la zone près du fond, mais aussi à une diminution importante de l’oxygène dissous disponible pour les organismes aquatiques. Ce phénomène n’a cependant pas encore été étudié en rivière.

Le projet consiste à étudier la dynamique oxythermique (oxygène et température) des fosses de rivières selon un gradient de brunissement de l’eau. Les cours d’eau étudiés comprendront des rivières à saumon atlantique (du sud du Québec) et à omble chevalier (du Nunavik et Nunavut), deux espèces connues pour utiliser les refuges thermiques pendant les périodes chaudes. L’échantillonnage des fosses et les analyses qui s’en suivront permettront de mieux comprendre les processus biochimiques, hydrauliques, thermiques et d’eau souterraine responsables de la création et du maintien de ces refuges de fond de fosses.


Date prévue de début

Septembre 2021 ou janvier 2022 (possibilité de commencer dès l’été 2021)


Direction de recherche

Directeur : Normand Bergeron
Codirecteurs : Isabelle Laurion et André St-Hilaire


Programme d’études

Maîtrise en sciences de l’eau


Soutien financier

L’INRS offre des bourses à tous ses étudiant(e)s.


Profil recherché

Nous sommes à la recherche d’une personne curieuse et passionnée possédant de bonnes aptitudes pour le travail de terrain et capable d’effectuer de longues journées de travail à l’extérieur.

Les personnes possédant un baccalauréat en géographie, biologie, environnement, chimie ou génie (eau, civil, physique ou mécanique) sont ciblées, mais tout autre domaine d’étude connexe sera considéré.

La personne sélectionnée doit avoir un permis de conduire valide. La personne choisie devra voyager dans plusieurs régions du Québec pour des séjours pouvant aller jusqu’à un mois. Une certaine expérience en analyses statistiques et en programmation informatique est un atout. La connaissance de l’anglais est aussi un atout important.


Soumission des candidatures

Veuillez dès maintenant, soumettre au responsable une lettre d’intérêt, un CV et votre relevé de notes le plus récent en utilisant le formulaire ci-dessous.

Ce formulaire est actuellement fermé pour les enregistrements.